Le commencement

De la Renaissance à La Tanière

Au départ, une ancienne ferme céréalière transformée en ferme pédagogique : La Renaissance. Entre 300 et 400 animaux domestiques y sont recueillis, des animaux abandonnés, maltraités ou délaissés. Etendue aujourd’hui sur 20 hectares, La Renaissance devient La Tanière, un Zoo-refuge accueillant en plus des animaux domestiques, des animaux sauvages et exotiques.

C’est grâce à toute une équipe que ce projet fou a vu le jour : zootechnicien, architecte, paysagiste, spécialistes des eaux et de l’air mais aussi Florence Ollivet Courtois, vétérinaire de renom, Lisa et Paulo et bien sûr Francine et Patrick Violas.

À terme, plus d’un millier d’animaux seront accueillis, nécessitant la construction de 47 bâtiments.