03.03.2020

Le Tanny's du mois !

Cédric connaissait bien la ferme de la Renaissance qu’il avait visité plusieurs fois avec sa famille. C’est en y retournant cet été qu’il a découvert que celle-ci allait devenir un Zoo-refuge.

A la recherche d’un emploi, Cédric a répondu à un appel passé via les réseaux sociaux pour un poste d’acheteur bénévole et c’est ainsi que depuis octobre 2019 il met ses compétences au service de La Tanière. « Mon quotidien, c’est de rendre service et d’aider chacun – salariés, bénévoles et entreprises extérieures qui œuvrent sur le chantier - à travailler dans les meilleures conditions possibles. Le matin, on évoque les sujets et les problématiques de chacun et pour faire court, j’ai une journée pour les résoudre. »

Pour mener sa mission a bien, il s’appuie sur des compétences solides acquises en gestion de projet, d’équipe et de fonctionnement ainsi que sur une adaptabilité et une souplesse de chaque instant, « j’ai appris à ne rien prévoir ! ».

Même si son activité bénévole à La Tanière peut parfois être stressante, « quand je rentre chez moi le soir et que je regarde en arrière, je me dis voilà ce que j’ai fait aujourd’hui, c’est quelque chose d’utile, de bien et on avance ».

En tant que bénévole à La Tanière, Cédric est épanoui : « c’est fascinant de voir un zoo comme celui-ci se construire et d’être au cœur de la machine, c’est une occasion unique. J’adore construire des choses, MacGyver c’est mon idole et je fais un peu comme lui chaque jour. C’est génial, ici je m’éclate ! ».

Récemment, Cédric a donné un coup de main pour le sauvetage de 80 perroquets en aidant à la préparation et au nettoyage des nombreuses cages. Il a d’ailleurs tissé des liens avec un cacatoès. « Il m’a appelé quand je suis passé devant sa cage, j’ai passé du temps avec lui. J’ai hâte de le revoir et qu’il sorte de la quarantaine. Je ne sais pas comment il s’appelle, mais j’espère qu’il va rester au refuge, c’est mon copain maintenant ! »